À propos

Un Hacker devenu MentalHacker

Lorsque j’ai 7 ans, mon père investit dans deux ordinateurs (des iMac G3) et en met un à la disposition de la famille. Trois ans plus tard, âgé de dix ans, je commence à m’intéresser au « Hacking ». 

À l’époque, il s’agit de démonter des appareils électroniques. Je fais alors ce que l’on appelle du « Reverse engineering » (c’est-à-dire de l’ingénierie inversée). L’idée est de se mettre à la place des créateurs de systèmes pour comprendre la logique utilisée pour leur conception. Ainsi, on peut les « cracker ». Je touche à tout et m’amuse à détourner les objets du quotidien de leur utilisation normale.

À 13 ans, je détecte une erreur dans l’architecture du système publicitaire de chez Google. Cela me permettra d’empocher en toute légalité des chèques de montants allant jusqu’à 2500 CHF par mois (2300€). Je commence également à m’intéresser au « Social engineering », ou ingénierie sociale, dont le but est de trouver les failles humaines. 

Deux ans plus tard, je m’amuse à infiltrer les sites et systèmes de grandes sociétés. Jeune et insoucieux, il s’agit de mon passe-temps préféré. Je fonde et dirige alors une équipe de jeunes hackers qui sera à l’origine, peu après, d’exploits à la résonance médiatique internationale. 

Recherché par Interpol, je décide finalement de me faire discret.

À 16 ans, ennuyé par mon avance sur les cours de l’école privée d’informatique dans laquelle je me trouve -pourtant réputée difficile- j’utilise mes compétences pour infiltrer l’intégralité du système. 

Quelques semaines plus tard, je me fais renvoyer sur dénonciation de mes amis après que plusieurs  ’entre eux se sont fait surprendre avec l’ensemble des réponses aux examens que je leur avais transmises.

À ce moment-là, je décide enfin de voler de mes propres ailes. Je fonde ma première affaire de consulting en sécurité des réseaux et sécurité stratégique.

Étonnement, c’est là que mon histoire… commence.

Une Révélation Inattendue

Peu après m’être lancé en tant que consultant, les demandes pleuvent. Après avoir compté l’Église Catholique parmi mes clients, on m’invite même à donner une conférence au Vatican. Devant les Évêques d’Europe réunis à l’occasion d’une assemblée spéciale, je parle avec traduction simultanée dans toutes les langues. 

Je suis déplacé sous escorte pendant plusieurs jours et je dispose de l’immunité diplomatique.

J’interviens en tant que Hacker et il existe toujours un mandat d’arrêt à mon encontre. En plus, un officiel d’Interpol est présent au congrès (ainsi que des représentants de Facebook, Wikipedia, Youtube ou Google). On m’attribuera même un pseudonyme pour protéger mon identité. 

Une expérience inoubliable pour un jeune de 17 ans.

Six mois plus tard, en parallèle de mon travail de consultant en sécurité, je découvre les travaux de Milton Erickson. Un nouveau domaine totalement inexploré s’ouvre à moi : le fonctionnement du mental humain.

J’ai fait le tour de tous les systèmes informatiques et des différents types de failles qu’ils présentent, au point de m’en être finalement quasiment désintéressé. Tout à coup, voilà que je réalise que je connais très peu de choses concernant le fonctionnement de mon propre cerveau.

Comment ai-je pu ignorer ce domaine si longtemps ? Existe-t-il des failles dans nos systèmes mentaux comme il en existe dans les systèmes informatiques et électroniques ? 

En l’espace de deux ans, je lis plus d’une centaine d’ouvrages. Je me certifie alors auprès des plus grands experts mondiaux en coaching et en thérapie. J’étudie et développe chaque jour ma compréhension du mental humain, du marketing et du coaching que j’ajoute à mon expérience en Hacking.

En 2012, je fusionne mes trois compétences : 
Coach + Entrepreneur + Hacker = le premier MentalHacker est né.

Un MentalHacker est capable de cerner rapidement les barrières dans son mental et dans celui des autres. Il trouve les failles dans le système qui maintient ces barrières en place et sait les exploiter
intelligemment pour transformer radicalement le système de l’intérieur. 

J’ai aujourd’hui plus de dix ans d’expérience, aidant de nombreux accompagnants à gagner plus d’argent en ayant plus de temps libre. À votre tour !